presentation.jpg

télécharger le bon de souscription

En 2016 et 2017, événement souscription !



Participer à l'acquisition 

La Prédelle du Maître d’Alcira

Souscription à hauteur de 50 000 €

Pour la première fois de son histoire, l’Association des Amis des musées de Castres lance une souscription publique afin de réunir les fonds nécessaires à l’acquisition d’une œuvre maîtresse.

En 2016 et 2017, aidez-nous à acquérir La Prédelle du Maître d’Alcira !
Un des artistes majeurs de la Renaissance espagnole.

L'œuvre

Qui est le Maître d’Alcira ?

Artiste anonyme, actif à Valence en Espagne dans les années 1520-1530, ce peintre a probablement été disciple de Hernando Yañez de la Almedina et de Hernando de Los Llanos qui ont perpétué le style de Léonard de Vinci et fait partie du mouvement de la Renaissance dans la péninsule ibérique.

En tout état de cause, ce maître est fort lié stylistiquement avec Vicente Macip, le père de Joan de Jóanes, un des plus grands représentants de l’école de Valence du XVIe siècle. Bon nombre de ses œuvres proviennent d’Alcira et sont conservées au sein des Escuelas Pías de Gandie ou encore au musée de Dublin en Irlande (Apparition de la Vierge à Saint Jacques, Saint Jacques avec Hermogène, La  Sainte descendance). Le style du maître d’Alcira se caractérise par une grande sérénité, des formes pleines et des expressions hiératiques ainsi que le goût des architectures disposées dans les arrières plans.

 Predelle Valence

Maître d’Alcira (Ecole de Valence, Espagne XVIè siècle)
Prédelle, vers 1526
106 x 334 cm
© cliché Galerie Leegenhoek, Paris

La prédelle : élément de retable

Un retable est un ensemble de peintures qui s’insèrent dans un système de menuiseries agencées parfois avec des volets. Il s’agit d’une construction verticale portant un décor peint ou sculpté, placé sur un autel ou en retrait de celui-ci. L’Espagne perpétue jusqu’à la moitié du XVIIIe siècle la tradition des grands polyptyques à étages, très spectaculaires, riches en ornementation, qui illustrent les Textes sacrés de la Bible.

L’œuvre proposée en souscription est un soubassement de retable, une prédelle. Elle est composée de cinq panneaux de bois, conservés chose rarissime dans leur architecture d’origine.

L’iconographie de la Prédelle du Maître d’Alcira 

Les panneaux représentent une succession de personnages de l’Histoire Sainte ou des saints martyrs : sainte Engracia et saint Jacques représenté en soldat, saint Jérôme pénitent, La Déploration du Christ mort, Le roi David et saint Roch, deux saintes martyres non identifiées.
On peut constater la présence de plusieurs mains dans l’exécution des différents panneaux, pratique courante dans le fonctionnement des ateliers de cette époque.

tableau 1 tableau 2 tableau 3
tableau 4 tableau 5 les cinq panneaux de bois

 


Pourquoi acquérir cette oeuvre ?

L’occasion est donnée de compléter, avec cette prédelle, de manière remarquable, le parcours muséographique du musée Goya.
Dans la salle de la Renaissance espagnole, à côté de la magnifique Déploration du Christ(1) de Vicente Macip, Sainte évêque opérant un miracle (2) (anonyme Castille León fin XV siècle), et L’Adoration des mages (3) d’Alejo Fernández, elle trouvera naturellement sa place.

1
(1) 
2
(2) 

3
(3) 

 
La souscription

Soutenez le projet en envoyant un don

Par cette acquisition qui fait appel à la générosité de tous, l’Association des Amis des musées confortera la position du musée Goya comme premier musée hispanique de France et contribuera à l’enrichissement du Patrimoine culturel de Castres.


Montant à atteindre 50 000 €

Soutenez le projet en envoyant un don. Chaque don compte !!!
Un reçu fiscal sera délivré par l'Association pour déduction d'impôt.

Venez découvrir cette magnifique œuvre

Afin de mieux apprécier la valeur esthétique et historique de la prédelle, venez la découvrir en avant-première au musée Goya dès le mois de février !

Les donateurs, les contreparties

En plus de la déduction d’impôt (66 % du montant du don sur l’impôt sur le revenu et 60% sur l’impôt sur les sociétés), vous serez invités personnellement à une visite privée par le conservateur, lors de l’entrée officielle de l’œuvre dans les collections du musée de la Ville de Castres.

télécharger le bon de souscription